Renouez la conversation

Publié le par Charles Lostis



(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Et sous cette forme le labyrinthe vous convient-il mieux. On peut passer autant de fois que l'on veut sur des bulles blanches, mais on ne doit pas passer plusieurs fois sur une bulle de même couleur. Bien sûr vous ne pouvez quitter une bulle pour une autre que si elles se touchent.

Publié dans Exercices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Ce fut laborieux mais je crois que j'y suis arrivée. Avec les couleurs, ça aide effectivement à y voir un peu plus clair mais il a fallu que je rajoute des croix sur les endroits où j'ai déduit rapidement qu'il ne fallait pas passer (ceux que j'avais déjà soulignés plus bas) et un chemin fini par se dégager. Je ne sais pas pourquoi, partir de la fin m'a aidé. Il faudrait refaire l'experience en inversant les points d'entrée et de sortie :)
Répondre
C
C'est le problème de l'empan de mémoire de travail. Il nous faut mémoriser les informations des bulles déjà prises pour avancer. Notre limite est située autour de 4 à 5 informations. Alors ? Mémoriser des mots ou des couleurs ? Quelles prothèses allons-nous prendre pour soutenir notre mémoire vite saturée ? On peut réduire le champ des possibles.  Marquer les bulles dont le contenu ne se répète pas.  Barrer les bulles qui répètent la première et la dernière car celles-ci sont inévitables. Ce labyrinthe est effectivement difficile. L'essentiel est alors la capacité qu'a l'individu à se détacher du contenu et du résultat pour porter sa réflexion sur le "comment". C'est cela qu'on appelle la métacognition.