Purge (stalinienne ?) à l'Education Nationale

Publié le par Charles Lostis


Roland Goigoux, chercheur à l'Université de Clermont-Ferrand, spécialiste reconnu de la lecture,  vient d'être exclu, par le Ministère, de la formation des Inspecteurs de l’Education nationale et de certaines activités de formation continue. Son crime ? Avoir osé dire que l'acte de lecture est complexe et que son apprentissage ne peut se réduire au syllabique. 

A ce niveau de qualification universitaire, la pensée divergente et la confrontation des points de vue sont constitutives de la démarche scientifique. Le Ministre, lui, impose sa "vérité" par voie admnistrative. Ainsi, une fois de plus, ce gouvernement et pris en flagrant délit de "guerre à l'intelligence".

Ce Ministre n'est pas sans rappeler, à une moindre échelle heureusement, le cas Lyssenko sous la dictature stalinienne.

N'oublions pas :"Quand la raison sommeille, les monstres s'éveillent" (Goya)

 

Publié dans Idées reçues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article